Les chefs- d’œuvre de la Musique n°1 : Le Messie (1742) _ Haendel

Le Messie (1742)

George Friedrich Haendel (1695-1759)
C’est à un compositeur allemand, Haendel, que le Royaume-Uni doit l’une de ses œuvres les plus emblématiques : Le Messie. L’annonce de la création à Dublin, causa une grande excitation. Un tel monde s’annonçait que l’on pria les dames de laisser chez elles les paniers de leurs robes, et les messieurs de se présenter sans leur épée. Le triomphe fut à hauteur des espérances, et Haendel rentra à Londres auréolé de gloire.

Ecoutez … homophonie, unisson et fugato
Le chœur le plus fameux du Messie, "Hallelujah" recourt à toutes sortes de techniques pour traduire la jubilation. Au début, les mots "Hallelujah" sont traités en homophonie ( les quatre voix chantent sur le même rythme des notes différentes), et la toute puissance divine est rendue un énergique unisson( même rythme, mêmes notes) : "For the Lord God omnipotent ". L’éternité du règne divin se traduit par un fugato ( entrée successive des différentes voix sur la même mélodie)  : "And we shall reign for ever an ever".